Actualité Congé parental d’éducation : faute d’avoir informé l’employeur de sa prolongation, le salarié se trouve en absence injustifiée

Congé parental d’éducation : faute d’avoir informé l’employeur de sa prolongation, le salarié se trouve en absence injustifiée
Anne Fichot

Anne Fichot

Avocat

Maître Fichot, avocat à la Cour de Paris, intervient, en particulier, dans le domaine des relations individuelles et collectives de droit du travail. ...

- Par Anne Fichot le
Le congé parental d’éducation a une durée initiale d’un an au plus et peut être prolongé deux fois pour prendre fin au plus tard au troisième anniversaire de l’enfant (C. trav., art. L. 1225-48). Le salarié qui entend prolonger son congé doit en avertir l’employeur au moins un mois avant le terme initialement prévu, par lettre recommandée avec accusé de réception. 
Le salarié qui ne respecte pas les formalités d’information de l’employeur de la prolongation de son congé parental d’éducation se trouve en situation d’absence injustifiée pouvant justifier un licenciement pour faute grave (Cass. Soc., 3 mai 2016, n° 14-29190).

◈ A propos de Modelo

Modelo vous accompagne dans vos démarches juridiques. Vous y trouverez des explications, des modèles d’actes ou de contrats.

  1. Une actualité et veille juridique quotidienne
  2. Une bibliothèque de plus de 300 modèles de lettres, d’actes et de contrats à personnaliser
  3. Une présentation accessible de la réglementation dans plus de 300 fiches thématiques

◈ S'inscrire à la newsletter

◈ Informations

◈ Suivre Modelo